Monthly Archives: novembre 2007

BI tips & tricks

Copier les requêtes d’un cube à l’autre : transaction RSZC

Communication BI et autre système SAP, monitoring idoc : transactions BD75, BD87

SapGUI popup : transaction SE37 sur MF TH_POPUP

Demon de chargement en temps réel : transaction RSRDA

Limiter le nombre de process utilisés lors des chargement backgrount : transaction RSBATCH (note 916706)

Supprimer un ordre de transport : module fonction TRINT_DELETE_COMM, mettre trois X sous le numéro d’ordre.

Commandes de base Oracle SQL plus

Démarrer Oracle installé lors de l’exécution du sapinst :

/oracle/XXX/102_32/bin/lsnrctl start, avec XXX comme nom de la base.

Il faut exécuter cette commande avec un user qui dispose des droits et variables nécessaires, dans le cas ci-dessus : oraXXX

Se connecter à Oracle :

sqlplus /nolog
connect /as sysdba

Démarrer normallement l’instance Oracle :

startup

Démarrer l’instance en vue de droper une base :

startup exclusive restrict mount ;

puis drop de la base :

drop database ;

Arrêt de la base :

shutdown

Erreur à l’arrêt d’Oracle : arrêt de SAP par script qui dit que tout est arrêté alors que ce n’est pas vrai :
au prochain démarrage le script SAP fait un CR 12 et Oracle fait une erreur ORA-01089 immediate shutdown in progress – no operations are permitted.

Se connecter à la base puis
shutdown abort
Puis redémarrer

Si le shutdown abort ne marche pas, alors se connecter de la manière suivante :
connect sys/manager as sysdba

Puis réexécuter le shutdown abort.


Gestion des tablespaces :

brspace -f tsextend

Dans quel tablespace est le datafile :

select distinct tablespace_name from dba_data_files where file_name = ’/oracle/XXX/sapdatax/srxdb_x/srxdb.data1’ ;

select tablespace_name, file_name from dba_data_files ;

Supprimer le tablespace et le shéma :

DROP TABLESPACE PSAPSR6DB INCLUDING CONTENTS ;
DROP SCHEMA PSAPSR6DB ;

Supprimer le shéma :

DROP USER SAPSR3DB CASCADE ;


Patcher Oracle

Il est impératif de patcher oracle pour monter en SPS14 et installer des langues.
Le patche sera dézippé dans le répertoire /oracle.
Deux étapes : exécuter l’installer du patch et ensuite le script sql.
Tout sera arrêté lors de la première étape et pour la seconde il faut faire :

SQL> STARTUP NOMOUNT
SQL> ALTER SYSTEM SET SHARED_POOL_SIZE=150M SCOPE=spfile ;
SQL> ALTER SYSTEM SET JAVA_POOL_SIZE=150M SCOPE=spfile ;
SHUTDOWN
STARTUP UPGRADE
SQL> SPOOL patch.log
SQL> @ ?/rdbms/admin/catupgrd.sql
SQL> SPOOL OFF
SQL> SHUTDOWN
SQL> STARTUP
SQL> @ ?/rdbms/admin/utlrp.sql


Passer une base oracle SAP en mode « no archive log »

Executer brtools en oraSID.
Menu 1 instance management > 3 alter database instance > 3 alter database action > noarchlog